Oeil ouvert à gauche, à droite, aucun doute, image parallèle plaquée partout : tous les visage croisés sont découpés à angle aigu. Tous les regards traversés accusent strabisme exacerbé. Scène qui pourrait découler directement du film Dans la peau de Guillaume V., fictif et à venir, dans lequel la réalité s'imprimerait dépareillée sous forme d'hystérie frontale et collective. Tête brusquée droite, gauche, deux visages isolés, deux regards trop singuliers, les autres corps poursuivent leurs manèges quotidiens. Ce n'était rien qu'un mauvais rêve...