Chaque flash est un déclic, chaque cliché déclenché une détonation, et tous les touristes en équilibre sur le bord des ponts des cadavres en puissance. Il suffirait d'un signal, onde magnétique des Kodak-Canon actionnés ensemble, pour que chaque touriste immortalisé passe à son tour par dessus bord au moment clé. Alors attendre. Faut cadrer juste la carte postale inanimée. Faut poser. Faut dire cheese.