C'est pas la télé qui déconne, c'est pas les piles qui rament, c'est pas la pelouse qui pèle, c'est juste le son qui crache. Les vuvuzelas sortent du mur. Les vuvuzelas me bourdonnent la tête jusqu'à minuit. Les vuvuzelas caressent mes rêves. Les vuvuzelas remplacent la sonnerie mécanique du réveil. Les vuvuzelas tartinent mon café, celui que je bois pas. Les vuvuzelas poussent fort les portes pour retenir à quai le premier métro. Les vuvuzelas après leur show nous demandent à tous si on a pas quelque chose à leur filer, c'est pour manger m'sieurs dames. Les vuvuzelas signalent au boss que je suis en retard. Les vuvuzelas remplacent sonneries de tous les téléphones. Les vuvuzelas créent dans le combiné quelques interférences. Les vuvuzelas censurent les insultes à l'autre bout. Les vuvuzelas signalent aussi quand je surfe ailleurs pendant le boulot. Les vuvuzelas m'aident à manger light le midi. Les vuvuzelas échangent avec le PDG des blagues de cul dans le combiné. Les vuvuzelas caressent l'espoir d'une augmentation (mais ils rêvent les salauds !). Les vuvuzelas complètent les tableurs sur l'écran. Les vuvuzelas m'aident à booker un container prêt en départ pour l'Afrique : les vuvuzelas m'épellent aussi leur cargaison bien colorée : des vuvuzelas, disent-ils. Les vuvuzelas font des heures sup'. Les vuvuzelas reprennent le train. Les vuvuzelas voyagent hors zone, prennent une amende. Les vuvuzelas sifflotent quand la nuit tombe. Les vuvuzelas trafiquent la sonnerie, même l'interphone, pour que chaque son sonne bien comme eux, comme des vuvuzelas. Les vuvuzelas s'installent droit dans le canap' pour la finale de la Nouvelle Star : hors de question d'encore subir du foot ce soir. Les vuvuzelas mangent des chips et boivent des bières. Les vuvuzelas votent pour Luce. Les vuvuzelas se grattent les couilles. Les vuvuzelas ne font pas la vaisselle. Les vuvuzelas se tapent des queues avant d'aller dormir. Les vuvuzelas laissent sur la table basse une ligne de coke non consommée. Les vuvuzelas se couchent bien tard. Les vuvuzelas pètent au lit. Les vuvuzelas reprendront demain ce qu'aujourd'hui a déjà esquissé.